Billet CCFUO #7 – « Jigsaw », ou le nom effrayant d’une méthode attrayante

Traduction française de jigsaw : scie sauteuse. Rapport avec l’orthophonie ? Aucun. Bien plus grand que ce que l’on peut croire !

Lorsque l’on entend “Méthode « jigsaw »”, on peut penser à une méthode de découpe créée par un club de bricoleurs avertis, capables de trancher d’une aisance déroutante n’importe quel matériau (vivant ou non ?). Mais soyons rassurés ! Cette méthode ne nécessite pas d’outils tranchants et ne demande pas d’intégrer de club particulier. Le “jigsaw” désigne également un puzzle, ce qui est tout de suite moins dangereux (et nous concerne probablement un peu plus).

Après l’interdiction par la Cours Suprême des Etats-Unis de la ségrégation raciale en milieu scolaire, la méthode jigsaw, créée dans les années 70’ par Elliot Aronson, avait initialement pour but l’instauration d’un travail collaboratif au sein des écoles de tous les élèves, sans prendre en compte leur groupe ethnique. Dans cette méthode, appelée aussi la « méthode puzzle », le travail collaboratif par l’échange entre les élèves est la clef de l’apprentissage. A chacun des élèves est donnée une information cruciale à partager avec les autres pour arriver à un but commun : l’acquisition de connaissances. Des groupes experts et d’apprentissage se forment, les rôles et les compétences sont ensuite interchangés. Ainsi, comme dans l’assemblage d’un puzzle, c’est pièce par pièce que les élèves arrivent à améliorer leurs performances.

Cette méthode de travail a également sa place dans les départements d’orthophonie, où les élèves peuvent eux aussi monter le puzzle de leur apprentissage, créant un travail collaboratif où les compétences de chacun renforcent celles des autres.

C’est au cours de deux ateliers d’échange collaboratif que Camille Galant, Joana Revis et Jean-Marc Foletti nous présenteront la mise en place d’une méthode « jigsaw » dans le cadre de l’apprentissage et la maîtrise de techniques de rééducation spécifiques en 5e année d’orthophonie. Vous pourrez venir assembler les pièces de ce puzzle le vendredi 23 octobre 2020  à 10h15.

Billet rédigé par Alexandra Plonka

Partager cet article